• Cool buzz : actualités et buzz
  • Une mère rencontre un inconnu qui ressemble comme 2 gouttes d’eau à sa fille. La vérité est démentielle!

    Une mère rencontre un inconnu qui ressemble comme 2 gouttes d’eau à sa fille. La vérité est démentielle!

     Pour Aminah Hart, les choses ne se sont pas tout à fait déroulées comme elle l’aurait souhaité. À 42 ans, cette Australienne d’origine indienne fait le point sur sa vie : célibataire et sans enfant. Elle se rappelle avec amertume des épreuves douloureuses qu’elle a traversées, et elle n’est pas en reste.

    Youtube/Karl Stefanovic

    Aminah a déjà perdu deux enfants. Le premier, Marlon, avait seulement 4 mois. Le couple ne survivra pas cette tragédie et la jeune femme divorce du père de l’enfant. Le second, Louis, était lui âgé de 14 mois. Là encore, l’épreuve sera trop difficile à surmonter pour le couple et à nouveau, Aminah se retrouve célibataire. “Il n’y a pas de mots. J’ai eu deux enfants de deux pères différents, mais ce n’est qu’après le second que j’ai été diagnostiquée comme porteuse d’une maladie génétique,” confie l’Australienne. 

    Cette maladie rare, la Myopathie centronucléaire liée à l’X, transforme le désir d’enfant d’Aminah en un vrai cauchemar. Si elle venait à décider de tomber enceinte une nouvelle fois, la probabilité pour que le nourrisson soit, tout comme Marlon et Louis, atteint de la maladie, serait de 25%. A-t-elle réellement la force de supporter une telle douleur une troisième fois ?

    Youtube/Mumlik News

    “Cela m’a pris longtemps pour prendre une décision et je prenais tout en compte : mon âge, mon statut social et le fait que je sois porteuse d’une maladie génétique mortelle… Je savais que les chances étaient minces.” Mais son désir de devenir maman est plus fort que tout. Célibataire mais déterminée, elle prend la décision d’avoir recours à un donneur de sperme. En parcourant la liste des différents donneurs, elle ne sait ni à quoi ils ressemblent, ni où ils vivent. Tout ce à quoi elle a accès est leur dossier médical.

    En 2011, son choix se porte finalement sur un inconnu du nom de Scott Andersen. Les choses s’enchaînent alors très vite et Aminah devient l’heureuse maman de la petite Leila. Quand elle apprend que sa fille est en parfaite santé, elle ne peut retenir ses larmes. Son rêve est enfin devenu réalité !

    Youtube/Mumlik News

    Aminah mène une existence heureuse avec sa fille. Alors, quand sa mère, Helen, la pousse à rencontrer le père biologique de Leila, l’Australienne est hésitante. Elle se laisse finalement convaincre et envoie un premier mail au donneur pour le remercier et lui montrer une photo de l’enfant. Grâce à lui, elle est une maman comblée ! Scott répond avec enthousiasme et pendant près de six mois, les deux parents correspondent régulièrement. Au bout de quelques temps, ils prennent une décision qui va changer leur vie : se rencontrer.

    Quand Aminah voit Scott pour la première fois, c’est le choc. Il a les cheveux blonds et les yeux bleus de Leila. Entre le père et sa fille, le coup de foudre est immédiat. Mais pas seulement. Les deux parents sympathisent, et à force de visites fréquentes, leur relation évolue rapidement. “Nous sommes tombés amoureux. C’était une expérience irréelle mais aussi incroyable,” dit Aminah. 

    Youtube/NewzstreetTV

    Aujourd’hui, les deux tourtereaux sont même mariés ! Le cauchemar qu’a vécu Aminah pendant des années a finalement laissé place à ce dont elle a toujours rêvé. En moins de trois ans, elle est ainsi passée de célibataire sans enfant à femme et maman comblée.

    Youtube/Karl Stefanovic

    Si vous souhaitez retrouver son témoignage, vous pouvez visionner cette vidéo (en anglais ) :

    L’histoire d’Aminah est incroyable. Elle la raconte d’ailleurs avec ses propres mots dans un livre, “How I met your father”, ou “Comment j’ai rencontré ton père” en français. Si elle ne peut oublier son terrible passé et la mort de ses deux fils, elle va aujourd’hui de l’avant avec sa fille et son mari, qu’elle a rencontré de la plus improbable des façons. Comme quoi, la vie nous réserve bien des surprises !

    Facebook Comments