• Cool buzz : actualités et buzz
  • Une mère sauve un orphelin affamé accusé de sorcellerie, mais attendez de le voir 8 semaines plus tard.

    a1562

    À la fin de l’année 2015 une travailleuse humanitaire nommée Anja Ringgren Loven a croisé le chemin d’un petit garçon de deux ans qui mouraient de faim au Nigeria. Sa famille l’avait abandonné parce qu’ils pensaient qu’il s’agissait d’un sorcier. Malheureusement, ce type d’accusation n’est pas rare.

    2765

    Après avoir sauvé Hope, Anja a écrit sur le site internet de son organisation humanitaire : “J’en ai vu beaucoup ici au Nigeria au cours de ces trois dernières années”. “Ces images montrent pourquoi je me bas, pourquoi j’ai cédé tout ce que je possédais.”

    2766

    Peu de temps après, le cliché original de Anja aux côtés de Hope est devenu viral, les dons en direction du petit garçon ont commencé à affluer. Grâce à la bienveillance d’Anja, Hope a commencé à prendre du poids et à aller mieux de jour en jour.

    2767

    Sa transformation est éblouissante. En regardant Hope aujourd’hui vous ne devineriez pas qu’il était si sévèrement souffrant, délaissé et sous-alimenté il y a à peine huit semaines.

    2768

    C’est un enfant heureux et curieux qui aime qu’on lui lise des histoires. Ici, il est avec le mari de Anja, David, qui dirige également la fondation pour l’aide à l’éducation et au développement en direction des enfants africains (“African Children’s Aid Education and Development Foundation.”).

    2769

    Hope va bientôt subir une opération chirurgicale pour traiter une anomalie congénitale et un rétablissement complet est attendu. Grâce à Anja, c’est une vie pleine d’amour qui s’ouvre pour ce petit garçon.

    2770

    Anja et David ont commencé à construire leur propre orphelinat afin qu’un plus grand nombre d’enfants puisse retrouver l’espoir.

    2771

    Les photographies originales de Hope sont déchirantes, mais sa transformation devrait être vue par tout le monde. Que Dieu bénisse Anja pour son travail inestimable.

    PARTAGEZ cette histoire avec vos amis sur Facebook.

    source:bridoz

    Facebook Comments