Voici ce qui arrive quand vous ne changez pas vos sous-vêtements chaque jour



Voici ce qui arrive quand vous ne changez pas vos sous-vêtements chaque jour

Une bonne hygiène intime passe aussi par la propreté des sous-vêtements. Depuis notre jeune âge, on nous a toujours appris à changer nos sous-vêtements quotidiennement. C’est une règle. Mais savez-vous pourquoi il est si important de faire ce geste chaque jour ? Explications.

La  toilette intime peut être un peu déroutante, puisque l’excès de propreté est déconseillé et le manque d’hygiène aussi.

En effet, le vagin est un organe capable de s’auto-nettoyer et de se protéger. Ceci est le rôle de la flore vaginale qui abrite de nombreuses bactéries protectrices, favorisant l’immunité de cette zone. Ainsi, nettoyer l’intérieur du vagin ou utiliser des produits agressifs peut perturber l’équilibre de l’écosystème vaginal. Les bonnes bactéries s’affaiblissent, ce qui peut causer des infections.

En outre, négliger l’hygiène intime peut aussi être à l’origine d’infections et de plusieurs autres maladies. Et par hygiène du vagin, on veut dire, se laver régulièrement, mais aussi changer ses sous-vêtements quotidiennement.

Pourquoi il est primordial de changer les sous-vêtements chaque jour

Pour les petits comme pour les adultes, la règle est la même : il est important de changer les sous-vêtements chaque jour.

Les culottes peuvent être un véritable piège à bactéries. Que ce soit au niveau de la zone anale ou du vagin, les bactéries sévissent dans cet environnement humide et peuvent entraîner l’irritation de cette zone, voire des infections. Autant de raisons qui nous poussent à nous plier à cette règle ; mais si vous n’êtes toujours pas convaincue, découvrez ce que des sous-vêtements sales peuvent causer.

  • Démangeaisons excessives

Portées pendant une longue durée, les culottes accumulent de nombreuses bactéries, qui peuvent se propager sur la surface de la peau. Ceci cause une irritation qui va entraîner des démangeaisons par la suite.

  • Eruptions et irritations

Des sous-vêtements sales peuvent irriter la peau. En effet, à force de  gratter cette partie intime, à cause des démangeaisons, elle finit par s’irriter et peut même s’enflammer. Dans ce cas précis, l’irritation de la peau peut ressembler à des brûlures, mais si elle n’est pas traitée à temps, elle peut se transformer en lésions ou plaies ouvertes. Une situation que vous pouvez totalement éviter en changeant vos sous-vêtements chaque jour.

Cette partie intime peut être assez difficile à traiter, puisqu’elle est rarement aérée.

  • Odeurs fortes et gênantes

Une odeur forte qui provient de votre entre-jambe est bel et bien un appel à changer vos sous-vêtements. Outre les démangeaisons et irritations occasionnées, le fait de ne pas changer sa culotte quotidiennement peut entraîner une senteur pas très plaisante.

Bien que vous ayez une hygiène corporelle parfaite, cette partie du corps accumule forcément bactéries et transpiration, au cours de la journée. Résultat : ça ne doit pas sentir très bon là-dessous.

  • Infections graves

Ne pas changer de sous-vêtements peut aussi entraîner de sérieuses infections. Quand vous transpirez beaucoup, cela peut causer un excès d’humidité. Et qui dit humidité dit un environnement propice à la prolifération des bactéries, qui peuvent éventuellement entraîner une infection. En gardant les mêmes sous-vêtements pendant longtemps, vous pouvez aggraver la situation.

La qualité du tissu de vos sous-vêtements a aussi son mot à dire ici. En effet, les culottes en synthétique favorisent la transpiration et donc les infections. Voilà pourquoi, il est conseillé d’opter pour les culottes en coton qui absorbent l’humidité et n’étouffent pas la peau.

  • Infection urinaire

Sensations de brûlures et douleurs en urinant ou des mictions très fréquentes ; les infections urinaires peuvent être très gênantes et difficiles à supporter. Non traitées, elles peuvent engendrer des complications, notamment la pyélonéphrite, une infection touchant les reins.

Normalement, les infections urinaires sont causées par les bactéries qui passent à travers le vagin pour arriver à la vessie. Ainsi, en ne changeant pas de sous-vêtements chaque jour, vous favorisez la prolifération des bactéries et augmentez le risque d’attraper une infection urinaire.

Les gestes à adopter pour une bonne hygiène intime

Selon plusieurs études, il est important de changer les sous-vêtements chaque jour pour éviter toute infection ou autres troubles gênants. Les personnes qui font du sport quotidiennement peuvent les changer jusqu’à deux fois par jour, puisqu’elles transpirent beaucoup. L’important est de préserver la propreté et la fraicheur de cette partie intime, toute la journée. Veillez aussi à :

  • Laver vos parties génitales de manière superficielle, une à deux fois par jour
  • Éviter les savons et nettoyants agressifs
  • Bien laver les sous-vêtements, à la main de préférence
  • Ne pas oublier de nettoyer la zone anale. Toujours commencer du devant (vagin) vers l’arrière (anus).

Source




Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments