Voici les signes du trouble de la thyroïde que les femmes ignorent



Voici les signes du trouble de la thyroïde que les femmes ignorent

 Si vous êtes une femme et que vous souffrez de palpitations cardiaques, de sautes d’humeurs et de diarrhée sans que vous puissiez en déterminer la cause, vous souffrez peut être d’un problème de la thyroïde. En effet, les femmes sont les plus concernées par les troubles de cette glande et peuvent parfois ignorer les signes que leur corps leur envoie.

Dans cet article, nous allons vous expliquer ce qu’est la glande thyroïde, et comment ses troubles peuvent affecter votre organisme.

La glande thyroïde est l’une des glandes endocrines de notre corps. Située au niveau du cou, elle est responsable de la croissance et du développement de certains systèmes de l’organisme, ainsi que de nombreuses autres fonctions telles que la synthèse et la sécrétion d’hormones.

Ces dernières sont des substances chimiques sécrétées par les glandes endocrines et transportées par le sang pour stimuler la fonction des organes et des tissus. Elles sont essentielles pour le bon fonctionnement de l’organisme et tout déséquilibre les affectant peut altérer les fonctions de ce dernier.

a-96

Le rôle de la glande thyroïde

La thyroïde aide à booster l’énergie pour permettre un fonctionnement optimal de l’organisme et à réguler le fonctionnement des organes. Cette glande sécrète 2 principales hormones thyroïdiennes : la triiodothyronine (T3) et la thyroxine (T4), en plus d’autres hormones qui contrôlent le taux métabolique du corps.

Outre le contrôle du métabolisme, les hormones thyroïdiennes participent à la réalisation de plusieurs processus de l’organisme, comme :

– La gestion de la production énergétique des cellules

– La régulation du métabolisme des lipides, glucides et des protéines

– La contribution à la croissance osseuse et à la maturation du système nerveux central

– La régulation de la pression artérielle et du rythme cardiaque.

Les troubles hormonaux de la glande thyroïde

Lorsque la thyroïde connait un dysfonctionnement hormonal :

– Elle peut soit devenir hyperactive et entraîner une surproduction d’hormones thyroïdiennes (hyperthyroïdie) ;

– Ou au contraire, avoir une activité ralentie et produire une quantité insuffisante d’hormones thyroïdiennes (hypothyroïdie).

Généralement, le dysfonctionnement hormonal de la glande thyroïde peut se manifester par plusieurs symptômes :

– Une peau plus sensible au toucher et une dégradation de la qualité de la peau

– Perte ou prise de poids inexpliquée et significative.

En cas d’hyperthyroïdie, les symptômes peuvent se traduire par :

– Perte de poids

– Diarrhée

– Troubles du sommeil

– Tremblement des mains

– Augmentation du rythme cardiaque et palpitations.

En cas d’hypothyroïdie, les symptômes peuvent se traduire par :

– Prise de poids

– Constipation

– Fatigue

– Troubles de mémoire

– Rythme cardiaque lent

– Symptômes de dépression

– Gonflement au niveau du cou (goitre)

Selon Ashita Gupta, endocrinologue au Mount Sinai Roosevelt Hospital à New York, la présence d’une quantité excessive d’hormones thyroïdiennes dans le corps provoque souvent une nervosité et une sensation d’anxiété inexpliquée. Elle ajoute : « Votre cerveau est fortement stimulé, ce qui vous excite et vous empêche de vous sentir bien ».

Les personnes les plus vulnérables aux troubles de la glande thyroïde :

– Les femmes sont plus sensibles à ce trouble que les hommes

– Les femmes ménopausées

– Les femmes qui viennent d’accoucher

– Les personnes qui ont des antécédents familiaux

– Les personnes qui ont un excès ou un manque d’iode dans le corps

Partagez l’astuce avec vos amis:



Partagez cet article avec vos amis:


Partager

Comments

comments